Vitalic

03 mai 2019 - 213 vues
Genre electronic, electro, techno, dance, electronica

Vitalic est le projet principal de Pascal Arbez, musicien français né en 1976.

Pascal Arbez, originaire de Dijon, étudie l'anglais, le russe, et la musique classique – il joue alors du trombone. Il assiste aux alentours de 18 ans à un concert des Daft Punk au club dijonais "l'An-fer", et c'est pour lui la révélation. Ses premiers EP paraissent au format vinyle dès 1996 et 1997, sous divers pseudonymes : Dima, Hustler Pornstar, Vital Ferox avec Al Ferox (alias Alessandro F) du label Kobayashi Records. Il n'intéresse alors que des fans de l'underground.

Il rencontre ensuite Michel Amato (alias The Hacker), au Rex, le temple techno de Laurent Garnier, et devient ami avec Amato, co-fondateur du label français Goodlife basé à Grenoble. Amato suggère à Arbez d'envoyer ses nouveaux morceaux à DJ Hell à Munich, co-fondateur avec le marseillais David Caretta du label International Gigolo Records.

Sous le pseudonyme de Vitalic (inspiré du prénom russe Vitali ou Vitaly) paraît en 2001 sur le label de DJ Hell Poney EP, album composé de quatre titres. C'est ce même label qui avait également lancé Miss Kittin à la fin des années 90. Le titre de cet EP se rapporte à la maltraitance des poneys dans les fêtes foraines. Ce vinyle devient peu après sa sortie l'album le plus vendu du label Gigolo Records. Le titre La Rock 01 est par la suite remixé par Sven Vath, et figure sur de nombreuses compilations, dont la compilation As Heard on Radio Soulwax, Pt. 2 des 2 Many DJ's.

Suite au succès de cet EP, Vitalic est sollicité pour sortir un album, mais il prend son temps, réalisant plusieurs commandes de remix, et se consacrant au live, d'abord avec The Hacker, puis en solo. En 2005, Vitalic sort son premier album OK Cowboy, sur le label Different/PIAS. Tous les instruments dont il s'est servi dans l'album sont faux et produits à l'aide d'un synthétiseur. Les plages de synthé (à la Jean Michel Jarre) rêveuses et mélancoliques alternent avec de puissants riffs de machines, voix de synthèse souvent vocodées et mystérieuses (omni-présentes dans l'electro disco funk dès les années 70).

Depuis 2006, Vitalic est occupé par sa tournée aux États-Unis, où le New York Times le compare à Mylo et Isolée. Il ressort en juillet une version collector de son album OK Cowboy contenant des versions live, des anciens maxis, et Bells, un nouveau titre en duo avec Linda Lamb sous le pseudonyme The Silures.

Le 24 Septembre 2007 sort le 1er album Live de Vitalic, intitulé V LIVE.

En 2009, Vitalic sort son second album : Flashmob.


Source

Vitalic est le projet principal de Pascal Arbez, musicien français né en 1976.

Pascal Arbez, originaire de Dijon, étudie l'anglais, le russe, et la musique classique – il joue alors du trombone. Il assiste aux alentours de 18 ans à un concert des Daft Punk au club dijonais "l'An-fer", et c'est pour lui la révélation. Ses premiers EP paraissent au format vinyle dès 1996 et 1997, sous divers pseudonymes : Dima, Hustler Pornstar, Vital Ferox avec Al Ferox (alias Alessandro F) du label Kobayashi Records. Il n'intéresse alors que des fans de l'underground.

Il rencontre ensuite Michel Amato (alias The Hacker), au Rex, le temple techno de Laurent Garnier, et devient ami avec Amato, co-fondateur du label français Goodlife basé à Grenoble. Amato suggère à Arbez d'envoyer ses nouveaux morceaux à DJ Hell à Munich, co-fondateur avec le marseillais David Caretta du label International Gigolo Records.

Sous le pseudonyme de Vitalic (inspiré du prénom russe Vitali ou Vitaly) paraît en 2001 sur le label de DJ Hell Poney EP, album composé de quatre titres. C'est ce même label qui avait également lancé Miss Kittin à la fin des années 90. Le titre de cet EP se rapporte à la maltraitance des poneys dans les fêtes foraines. Ce vinyle devient peu après sa sortie l'album le plus vendu du label Gigolo Records. Le titre La Rock 01 est par la suite remixé par Sven Vath, et figure sur de nombreuses compilations, dont la compilation As Heard on Radio Soulwax, Pt. 2 des 2 Many DJ's.

Suite au succès de cet EP, Vitalic est sollicité pour sortir un album, mais il prend son temps, réalisant plusieurs commandes de remix, et se consacrant au live, d'abord avec The Hacker, puis en solo. En 2005, Vitalic sort son premier album OK Cowboy, sur le label Different/PIAS. Tous les instruments dont il s'est servi dans l'album sont faux et produits à l'aide d'un synthétiseur. Les plages de synthé (à la Jean Michel Jarre) rêveuses et mélancoliques alternent avec de puissants riffs de machines, voix de synthèse souvent vocodées et mystérieuses (omni-présentes dans l'electro disco funk dès les années 70).

Depuis 2006, Vitalic est occupé par sa tournée aux États-Unis, où le New York Times le compare à Mylo et Isolée. Il ressort en juillet une version collector de son album OK Cowboy contenant des versions live, des anciens maxis, et Bells, un nouveau titre en duo avec Linda Lamb sous le pseudonyme The Silures.

Le 24 Septembre 2007 sort le 1er album Live de Vitalic, intitulé V LIVE.

En 2009, Vitalic sort son second album : Flashmob.


Source

Top Titres

My Friend Dario 1

My Friend Dario

La Rock 01 2

La Rock 01

Poison Lips 3

Poison Lips

Poney Part 1 4

Poney Part 1

Trahison 5

Trahison

Wooo 6

Wooo

Second Lives 7

Second Lives

Polkamatic 8

Polkamatic

Poney Part 2 9

Poney Part 2

No Fun 10

No Fun

Top Albums

OK Cowboy
OK Cowboy
pistes
Flashmob
Flashmob
pistes
Rave Age
Rave Age
pistes